Quel est le portrait du notaire type ?

Après avoir fait sept années d’études approfondies en droit notarial et des expériences en deux ans au moins dans le domaine, une personne est nommée notaire assistant. Mais selon l’éthique, la profession exige des caractères particuliers auxquels l’intéressé doit s’y forger pour prétendre au titre.

Une personne cultivée et rigoureuse

Voici quelques mots pour définir rapidement le portrait de notaire : connaissance, rigueur, impartialité, et discrétion. Un notaire est une personne originellement cultivée car l’étendue de son intervention est très vaste. En effet, il  exerce dans le droit immobilier, rural, des sociétés et entreprises (secteur privé), patrimonial et bien d’autres encore. En vrai, pour pouvoir conseiller et intervenir, il doit avoir les connaissances relatives à chaque domaine concerné. La rigueur est une des ses capacités fondamentales car être notaire ce n’est pas avoir la tête posée. En fait, la veille juridique est son quotidien pour être à jour par rapport aux évolutions dans le domaine du droit.

Une personne honorable et impartiale

Un notaire est également défini comme la personne ayant la fameuse « main innocente ». Son principal rôle c’est d’authentifier les diverses actes rédigées en sa présence pour que celles-ci aient une valeur juridique. En effet, la présence de sa signature en tant qu’officier de l’Etat rend le papier authentique aux yeux de la loi. Pour se faire correctement, il ne doit jamais prendre parti et rester impartial afin de garder son rôle de guide et de conseiller jusqu’à faire comprendre aux clients la portée de leur engagement. En effet, il doit les informer de l’étendue des problèmes, des solutions possibles et de la démarche à suivre.  Enfin, il ne faut pas oublier que le notaire est un représentant légal du pouvoir de l’Etat au niveau de la société, ce qui fait de lui une personne honorable et respectable.

Une personne discrète et sérieuse

Pour pouvoir assurer parfaitement son rôle de conseiller et de guide, le notaire doit être pédagogue. Et parce qu’il est fort possible qu’il puisse côtoyer toutes les strates de la société, il se doit d’être un bon diplomate doublé d’un caractère ferme et sérieux. La discrétion est une de ses grandes qualités pour le bien de sa clientèle et de son business, certes, mais parce que l’éthique la réclame également. Enfin, le notaire est une personne qui est toujours à l’écoute des autres, de lui-même et de ce qui l’entoure pour ne pas être le dernier à être informé. Enfin, sa passion  pour le domaine juridique peut réellement refléter sa compétence, et  semblet être un des critères de choix des plus importants.

Quelles sont les obligations d’affichage dans une entreprise ?
Quels métiers pouvons-nous exercer après un DUT carrière juridique ?